Skip to main content
Economie d’énergie aux Sources de Soultzmatt
Mar 29

Economie d’énergie aux Sources de Soultzmatt

LES SOURCES DE SOULTZMATT ET EDF, UN PARTENARIAT REGIONAL POUR DEVELOPPER L’EFFICACITE ENERGETIQUE DU SITE

Inauguration Compresseurs EDF 24-03-2016

Dans le cadre de l’appel à projet « Entreprises et Efficacité Energétique », porté par la Région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine, ES/EDF, BPI France et l’ADEME Alsace, la SEM Lisbeth – Les Sources de Soultzmatt et EDF ont oeuvré ensemble, avec les CCI d’Alsace, pour la mise en place d’un régulateur de production d’air comprimé intégré au process du site et permettant une récupération énergétique.
Ce projet innovant en Alsace est le fruit des diverses préconisations issues d’un audit énergétique effectué dès 2013, sur l’ensemble du procédé du site et sur ses bâtiments.

L’objectif visé est une utilisation rationnelle de l’énergie et une baisse des consommations de 30 % d’ici à 2017.
La convention porte sur un investissement de 301 368 € ayant pour but de diminuer la consommation d’énergie avec la mise en place de dispositifs de régulateur de production d’air comprimé et de récupération de chaleur sur la production de vapeur mais aussi de développer l’efficacité énergétique sur l’ensemble du site.

Particulièrement soucieux et respectueux de son environnement, le site investit également pour la mise en oeuvre d’une production décarbonée.
A terme, la réduction de l’empreinte carbone est estimée à 91 tonnes de CO2 évitées par an et 482 MWh/an d’énergie économisés.
La SEM Lisbeth – Les Sources de Soultzmatt est spécialisée dans l’embouteillage d’eau de source, d’eau minérale, de limonade et de sodas.
Le site qui existe depuis 150 ans emploie 32 personnes, produit 23 millions bouteilles par an et a réalisé un chiffre d’affaires de 10 millions € en 2015.

Résolument engagé dans le développement durable, ces investissements focalisés sur l’innovation et l’excellence opérationnelle permettront au site de devenir un acteur majeur reconnu en Europe mais aussi de le rendre pérenne.

Pour en savoir plus, retrouvez le reportage de France 3 Alsace en cliquant ici.